À quel âge bénéficier d’une retraite à taux plein ?

3 janvier 2023

La question de l’âge du départ à la retraite est une polémique. L’âge auquel vous partez à la retraite peut impacter positivement comme négativement la valeur de votre pension de retraite. Nous vous présentons dans les prochaines lignes, les âges propices pour bénéficier d’un taux plein.

Une retraite à 67 ans

La retraite à taux plein, encore appelé le taux maximum, est appliquée de deux manières. Soit, vous en bénéficiez parce que vous avez atteint l’âge limite de retraite avec l’appui du nombre de trimestres requis. 

Sujet a lire : Quels sont les bienfaits des activités nautiques pour la rééducation motrice ?

Soit, vous travaillez jusqu’à atteindre l’âge retenu à cet effet et selon votre situation. C’est d’ailleurs sur ce dernier que nous allons nous appesantir. À quel âge peut-on prendre une retraite de taux plein, selon vous ? 

Si vous travaillez jusqu’à 67 ans, vous bénéficiez sans demi-mesure du taux plein pour votre retraite. Ceci n’a pas de conditions spéciales autres que l’âge pour être appliqué. Que vous ayez atteint ou non le nombre de trimestres requis, vous devez en bénéficier simplement en bénéficier.

Avez-vous vu cela : Quels ateliers de peinture sur soie peuvent favoriser la motricité fine et la créativité chez les seniors ?

Une retraite à 65 ans

Sous réserve de certaines situations, vous pouvez aussi vous voir octroyer un taux plein. De fait, si vous êtes un allocataire de l’Allocation des Travailleurs de l’Amiante (ATA) vous devez bénéficier du taux plein.

 Côté ménage, en raison du bien-être familial ou pour toute autre raison qui vous aurait amené à abandonner votre profession pour vous occuper de vos enfants (en moyenne 3), il vous est accordé une retraite à taux plein. Ceci dans la mesure où vous avez effectué le nombre de trimestres requis avant toute réduction ou cessation du travail.

Une retraite à 62 ans

Étant l’âge moyen retenu pour un idéal départ à la retraite, lorsque vous avez pleinement assuré votre fonction et rassembler le nombre de trimestres requis, vous bénéficiez d’un taux plein, et ce, sans décote. À la différence de l’âge automatique de taux, ici, vous devez avoir réuni le nombre de trimestres exigés pour en bénéficier. 

Sinon, vous vous verrez appliquer la décote. Il faut alors continuer de travailler pour réunir le nombre de trimestres manquants. Dans le cas d’un salarié handicapé, ce dernier, à cet âge, bénéficie du taux plein sur sa retraite, quelle qu’en soit la durée de son assurance retraite.

Retraite à 60 ans et avant 60 ans

À cet âge, il s’agit assurément d’une retraite anticipée. Mais cette retraite peut être également à taux plein. Cet âge, dans ce contexte, est de surcroît relatif aux travailleurs ayant effectué une longue carrière. C’est-à-dire, des travailleurs qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans et si vous remplissez les conditions de la durée d’assurance de retraite.

 Pour rappel, taux plein ou maximum appliqué à la retraite varie entre 50 % et 75 %. Dans le premier, seuls les salariés enregistrés à la sécurité sociale sont concernés. Le dernier cas quant à lui englobe les fonctionnaires de la fonction publique.