Quelle méthode de contraception choisir ?

6 février 2023

Plusieurs méthodes de contraception existent de nos jours qui sont spécialement adaptées aux besoins et aux envies de chaque femme. L’existence d’une panoplie de méthodes contraceptives rend ainsi le choix très difficile. Comment savoir celle qui convient le mieux ? 

Se poser les bonnes questions

Pour savoir le type de contraception qui convient, il est primordial de se poser quelques questions. D’abord, il faut savoir si l’on décide d’opter pour une contraception aux hormones ou non. Si cette option n’est pas envisageable, les possibilités à envisager peuvent être le préservatif masculin, le DIU ou la cape cervicale. 

Avez-vous vu cela : Une semaine de cure thermale dans les Vosges : quels sont les bienfaits ?

Cependant, certaines méthodes contraceptives peuvent être désirées sans correspondre avec votre état de santé. Dans ces conditions, il est important de s’informer avant d’adopter une méthode contraceptive. 

Pour cela, cliquez ici pour en apprendre davantage. Outre la question sur les hormones, il faut aussi savoir si on désire faire une contraception à courte durée ou à longue durée d’action. 

A voir aussi : Argent colloïdal : ce que c’est, son usage et ses bienfaits pour la santé

Les contraceptions à courte durée nécessitent pour la pilule par exemple une prise journalière de comprimés. Ce qui peut parfois être fatigant à la longue. Ainsi, si une telle option ne paraît pas adéquate, l’implant contraceptif peut être une meilleure idée.

Choisir sa contraception en fonction de sa situation personnelle et affective 

Le choix de la méthode de contraception doit également prendre en compte la situation amoureuse. Ainsi, une personne en couple ne peut pas adopter une même méthode contraceptive qu’une femme célibataire. 

En effet, le contraceptif peut varier si la femme en couple à une relation stable avec son partenaire. S’ils veulent simplement éviter la grossesse sur une période donnée ou s’ils ne veulent plus du tout avoir d’enfant. Si c’est pour éviter une grossesse sur une durée donnée, ils peuvent opter pour la pilule, les préservatifs ou la DIU. 

Mais si c’est pour ne plus avoir d’enfants, il ne sert à rien de faire une contraception chaque mois. Dans ce cas, il est préférable de prendre des mesures plus radicales comme le blocage des trompes. 

Chez une femme célibataire, mais qui a beaucoup de rapports sexuels avec plusieurs partenaires, d’autres mesures contraceptives s’imposent également. En vue d’éviter les grossesses non désirées ou les MST, les préservatifs seront prisés dans ce cas.

Choisir sa contraception en fonction de son âge 

La contraception adéquate pour la femme de plus de 35 ans ne peut pas correspondre à une jeune adolescente. Ainsi, pour une première contraception, il conseille de combiner la pilule au préservatif. Mais chez la femme qui a déjà d’enfants, les méthodes de contraception les mieux adaptées seront la pilule micro progestative, le DIU ou les préservatifs. 

Pour savoir la méthode contraceptive la mieux adaptée pour soi, il est primordial de se poser quelques questions. Comme savoir si on veut une contraception sans hormones ou bien si c’est pour empêcher une grossesse sur une durée donnée. I

l est également important de prendre en compte son âge et sa situation personnelle et affective. Toutefois, lorsque la méthode qui semble la mieux adaptée pour soi est connue, il faut la confirmation auprès d’un médecin ou d’une sage-femme.