YourBiology avis et l’importance accorder aux probiotiques ?

30 mars 2024

Les probiotiques sont des microorganismes qui sont constamment présents dans l’intestin. Ils équilibrent la flore intestinale ou microbiote. Ce sont de bonnes bactéries qui nous font profiter de leurs bienfaits. Quelle importance leur donne-t-on au fond ?

Origine du terme « probiotique »

Proniotique est un terme qui est issu d’une association de deux mots dont « pro » ou « en faveur » et « biotikos » ou « a vie ». C'est des microorganismes vivants que l’on doit ingérer en quantité suffisante pour profiter de leurs vertus. Ils garantissent le fonctionnement optimal de la flore intestinale. Ils soulagent les troubles intestinaux comme les constipations et les ballonnements. Ils préservent pareillement le microbiote. Ici, lisez-ici un avis ultra complet sur le meilleur probiotique du marché.

A lire également : Quels sont les avantages de la relaxation progressive pour réduire l’anxiété ?

Probiotiques : quels rôles leur attribue-t-on ?

Les probiotiques sont là pour rétablir l’équilibre du microbiote intestinal. Ils renforcent la flore intestinale et rétablissent les bons équilibres entre les mauvaises et les bonnes bactéries. Certes, lorsque ces bactéries sont présentes dans le tube digestif, elles remplissent différentes fonctions dont :

La synthèse des vitamines K et B ;

A découvrir également : Rasoirs de sécurité : focus sur le rasage à l’ancienne

La production d’acides gras à courte chaîne ;

Le renforcement de l’immunité ;

La création d’un effet barrière contre la colonisation des mauvaises bactéries ;

 …

Différentes études prouvent que la qualité du microbiote et l’apparition de certaines maladies sont étroitement liées. Ce sont par exemple l’obésité, le cancer du côlon ou encore le diabète et autres.

YourBiology avis : les avantages des probiotiques sur la santé

Les probiotiques sont réputés pour leurs nombreuses actions bénéfiques sur la santé. Ce sont des éléments qui aident l’organisme à se protéger des diarrhées causées par la prise d’antibiotiques. Par ailleurs, les probiotiques aident le corps à combattre le syndrome du côlon irritable. Ils aident à améliorer le transit et guérissent la constipation. En outre, ces substances soulagent les problèmes d’intolérance au lactose et traitent les allergies.

Les patients qui prennent des probiotiques peuvent se sentir soulagés face aux signes de syndrome du côlon irritable. Ils sont en mesure d’absorber le phosphore, le fer et le calcium.

Les probiotiques pour soigner les infections vaginales

Nous venons de dire que les probiotiques sont excellents pour la santé. On dit que ces bactéries peuvent guérir le déséquilibre de la flore vaginale. Ce problème se traduit généralement par l’apparition d’une vaginite.

Les chercheurs ont pu prouver que l’usage de lactobacilles est nettement plus efficace contre les problèmes de vaginite. Les gynécologues peuvent prescrire le métronidazole ou encore la clindamycine en cas d’infection vaginale.

Il semble que les antibiotiques sont plus efficaces quand on les associe à des compléments de lactobacilles.

Et quid du candida albicans ou infection à levure ? Voici une autre cause connue de la vaginite. Une synthèse de 2003 nous encourage en affirmant que l’usage de probiotiques permettait de guérir ce type d’infection. Il est préconisé d’associer le traitement fluconazole de lactobacilles pour se soigner en quelques jours seulement.

Les probiotiques pour prévenir l’eczéma atopique

De nombreux enfants souffrent de l’eczéma atopique. Néanmoins, des études cliniques ont prouvé l’efficacité des lactobacilles face à ce fléau. Les bonnes bactéries peuvent réduire l’incidence de l’eczéma chez les enfants à risque.

Booster l’immunité

Nous savons que les probiotiques peuvent booster l’immunité, mais les essais cliniques ont été unanimes. Les bactéries lactiques aident le corps à produire plus d’anticorps. On est en mesure d’alléguer par exemple que le Lactobacillus GG permet de combattre les infections qui touchent le système respiratoire.

Où puiser les probiotiques dans l’alimentation ?

Les probiotiques sont présents dans le fromage, le yaourt, le lait, la levure de bière et autres. On les retrouve également dans les repas fermentés à l’exemple de la choucroute et du kéfir. Dans un gramme de yaourt à titre d’exemple, on retrouve un minimum de 10 millions de probiotiques vivants. Les consommateurs peuvent désormais prendre des yaourts riches en bifidobacterium.

Prébiotiques VS probiotiques ?

Les prébiotiques sont des aliments qui se nourrissent des probiotiques présents dans le tube digestif. Aussi, une cure de probiotiques suivie d’une cure de prébiotiques permet de renforcer la flore microbienne. Les molécules prébiotiques se trouvent dans les aliments enrichis en fibres. Ce sont par exemple les céréales, fruits et légumineuses.

Les critères essentiels pour attester de la qualité des probiotiques

Il vaut mieux opter pour des probiotiques avec des souches identifiées et des effets prouvés. Quand on ingère un probiotique, il progressera dans les milieux extrêmement acides de l’estomac (sels biliaires, enzymes digestives…). Les bactéries doivent être capables de résister à de telles conditions. Il faut qu’elles atteignent l’intestin grêle en étant en vie pour nous faire profiter de leurs bienfaits.

En outre, il est de rigueur de consommer des aliments riches en probiotiques, mais fabriqués en entreprise. Les compléments alimentaires issus de l’industrie pharmaceutique sont les meilleurs.

On opte aussi pour des souches stables. Ce paramètre est garant de la viabilité des bonnes bactéries ou probiotiques. La stabilité en question repose sur le choix des ingrédients et les caractéristiques de la souche.

À quel moment entamer sa cure de probiotiques ?

Les probiotiques sont parfois présentés sous forme de suppléments de bien-être. Ils peuvent être pris dans le cadre d’une cure d’un mois ou de 10 jours. Les médecins pourront demander à ce que le patient renouvelle la cure plusieurs fois par an en fonction de ses besoins vitaux.

La cure de probiotiques permet de renforcer l’immunité et de prévenir les diarrhées. Elle soulage les troubles gastro-intestinaux.

Au début de la cure, on peut ressentir quelques désagréments à l’exemple des ballonnements et des flatulences. Dans ce cas, il faut commencer avec de petites doses et les accroître progressivement.

Les études sur les probiotiques ne sont pas encore assez poussées. Les compléments qui sont riches en probiotiques ne sont pas recommandés aux femmes enceintes, ni encore moins, à celles qui allaitent. Les enfants prématurés et les patients qui souffrent de carence ne doivent pas en prendre sans prescription médicale. Les probiotiques sont parfois à l’origine d’infections chez les immunodéprimés.

En cas de doute, on peut toujours demander conseils à son pharmacien. Il orientera le client vers le probiotique en adéquation avec les besoins de son organisme.