Le CBD et l'huile de coco : une alliance naturelle pour le bien-être

16 juin 2023

Le CBD et l’huile de coco sont deux produits connus pour leurs nombreux bienfaits sur la santé. Il n’a donc pas fallu longtemps pour voir arriver sur le marché de nombreux produits alliant ces deux éléments. Quels sont les usages de cette alliance et comment est-elle obtenue ?

Le CBD et l’huile de coco : une alliance naturelle pour le bien-être

L’huile de coco au CBD peut être utilisée de différentes manières pour améliorer le bien-être. Lorsqu’elle est appliquée localement, elle hydrate et régénère la peau, procurant un soulagement des problèmes cutanés tels que l’eczéma ou le psoriasis. Lire plus à propos de la fabrique de CBD avec l’huile de coco.

Lire également : Comment réussir un premier rendez-vous ?

De plus, l’ingestion de l’huile de coco au CBD apporte des effets anti-inflammatoires et analgésiques, contribuant ainsi à atténuer les douleurs et les inflammations internes. Elle soutient également l’équilibre émotionnel et le système nerveux.

La fabrication et l’utilisation de l’huile de coco au CBD

La fabrication de l’huile de coco au CBD peut se faire de deux différentes manières. On a : l’extraction au CO2 supercritique et l’utilisation de l’alcool pour extraire les composés actifs du CBD. Une fois le CBD extrait, il est ensuite infusé dans l’huile de coco pour obtenir le produit final.

A lire en complément : La compréhension des troubles cérébraux : les recherches font la lumière sur les mystères de notre cerveau

L’extraction au CO2 supercritique 

L’extraction au CO2 supercritique est une méthode largement utilisée pour obtenir du CBD de haute qualité à partir de plantes de chanvre. Elle repose sur l’utilisation de dioxyde de carbone (CO2) dans un état particulier appelé « supercritique », où il présente des propriétés à la fois liquides et gazeuses.

Le processus commence par la compression du CO2 à des températures et des pressions spécifiques, le transformant en un état supercritique. Ce CO2 supercritique est ensuite utilisé pour extraire les composés actifs du chanvre, y compris le CBD. Il agit comme un solvant, permettant d’isoler les cannabinoïdes et autres substances bénéfiques de la plante.

L’avantage de cette méthode d’extraction réside dans sa sélectivité. En contrôlant les paramètres de pression et de température, il est possible de cibler spécifiquement le CBD. De plus, l’extraction au CO2 supercritique est considérée comme sûre et respectueuse de l’environnement.

L’usage de l’alcool pour extraire les composés actifs du CBD

Cette méthode repose sur la capacité de l’alcool à dissoudre les cannabinoïdes et autres substances bénéfiques présentes dans les plantes de chanvre. Le processus d’extraction à l’alcool commence par la macération des fleurs de chanvre dans de l’alcool, généralement de l’éthanol.

Après la macération, la solution obtenue est filtrée pour éliminer les matières végétales solides. Ensuite, l’alcool est évaporé à l’aide de diverses techniques, telles que la chaleur douce ou le vide, afin de laisser derrière lui les composés actifs concentrés, y compris le CBD.

L’avantage de l’extraction à l’alcool est qu’elle est relativement sûre et peu coûteuse par rapport à d’autres méthodes. De plus, elle permet une extraction efficace des cannabinoïdes et d’autres composés bénéfiques du chanvre.

En conclusion, l’alliance naturelle entre le CBD et l’huile de coco offre de nombreux avantages pour le bien-être. En les utilisant de manière complémentaire, on peut améliorer la qualité de vie de façon naturelle.