L’histoire du mix et du dj

Le mix et la notion de dj sont apparus un peu avant les années 50 dans les groupes de musiciens jamaïcains.
Le dj utilisait alors la version dub d’une chanson (sans les paroles) et rajoutait ses propres paroles ou quelques sons avec son micro.

Evolution du métier de disque jockey

Dans les années 60 et 70, avec l’engouement pour le disco, l’ouverture d’esprit et le mélange des cultures, le dj prit une autre dimension : Il commença à jouer dans des bars et clubs au détriment de vrais musiciens car il coutait beaucoup moins cher et faisait danser d’avantage les foules.

En 1980, le premier dj a caler deux disques au même rythme fut Kool Herc. En modifiant le BPM (Beat par minute) de deux chansons, il réalisa une transition pour que les morceaux s’enchainent sans que le publique ne s’en rendent compte.
Depuis, le mix a fait un long parcours et les dj n’ont cessé d’inventer des techniques de mixage, modification des platines (pour rajouter le pitch), Tables de mixages, techniques de scracht et de passe passe, sampling …
Plusieurs univers musicaux ont utilisés le djing comme le hip hop, la musique électronique, …
Les chanteurs de reggae continuent d’utiliser le mix : 70%  d’artistes reggaes sont des disc-jockey (selon wikipédia).

Avec l’évolution des matériels, il est devenu très facile d’apprendre à mixer et d’enchainer les disques (numérisations des chansons, assistants comme les compteurs de BPM,  fonctions de synchronisations, …).

 

 

 

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
L'histoire du mix et du dj, 5.5 out of 10 based on 2 ratings
Laissez votre avis

*